Enfiler et régler une surjeteuse

Classé dans : Techniques, Trucs et astuces | 20

Bonsoir à toutes et tous,

 

Cet article est une réponse au commentaire de Karine qui a des problèmes pour enfiler sa surjeteuse. Il est vrai que l’on peut faire plein de choses sympas avec cette petite bébête, mais l’enfilage n’en fait absolument pas partie !

 

J’ai donc pris le risque de désenfiler la mienne, et de la réenfiler, pour aider Karine. Car en principe, on ne désenfile pas une surjeteuse, sauf gros accident, et je vous montrerai plus loin comment.

 

Enfiler une surjeteuse.

D’abord, je parle de surjeteuse, mais ne faudrait-il pas plutôt parler de surfileuse ? Sur les 4 fils que propose la mienne, je n’en ai gardé que 3, ceux que l’on utilise pour surfiler les morceaux avant de les assembler. Je pourrais mettre les 4, qu’on utilise pour assembler (du jersey par exemple, comme ces caleçons) mais comme le 4e fil suit le même trajet que le 3e, je n’ai pas voulu m’encombrer. et ce n’est pas lui qui pose problème, mais bien les deux premiers, qu’il faut passer dans les méandres des dessous de la machine…

 

P1010334

 

Pour ceux qui ne connaissent pas ma surjeteuse, j‘y ai consacré un article ici. Je ne suis bien sûr pas objectif, mais je la trouve impeccable. Elle est franchement peu chère par rapport au marché (200 Euros ici sur Amazon), et je n’ai jamais à me plaindre d’elle. Les réglages sont faciles à mettre au point, le point est joli, etc.

Ma machine n’a rien d’original, donc j’espère que mon petit article pourra servir, même à celles et ceux qui ne sont pas propriétaires de ce modèle précis.

 

Tout désenfiler…

J’ai donc désenfilé. en fait, pas tout d’un coup d’abord, je n’ai pris que le fil le plus compliqué à mettre, celui de droite.

Et ça n’a pas marché du tout. Galère sur galère.

Je vous conseille d’appliquer la règle du tout ou rien : soit on n’enlève rien, soit… on désenfile tout !

 

Procéder méthodiquement.

D’abord, ne pas fausser les réglages à venir et mettre tous les cadrans de tension au milieu, sur 4 pour moi.

 

enfiler surjeteuse

Puis, commencer par un des fils du bas. J’ai pris le blanc d’abord, j’aurais pu prendre l’autre. Mais ce premier est plus simple : ça donne du courage 🙂

 

… Et Enfiler !

Le Fil du boucleur supérieur.

Faire passer le fil dans la languette métallique et bien le passer dans le disque de tension en écartant le petit bouton blanc.

 

Puis descendre le fil. A tout moment, il doit pouvoir venir sans difficulté particulière. Sinon il y a un problème. Je passe dans les crochets du bas. Pour le moment le fil est noir mais je l’ai changé en blanc ensuite pour que ce soit plus visible, désolé pour la manipulation, je n’avais pas le temps de refaire les photos. (hyper clair, le tuto, merci Augustin).

 

enfiler surjeteuse 2

 

Il ne reste qu’à passer dans le crochet du haut. ATTENTION, quand on tourne le volant de la machine, c’est toujours dans le sens indiqué par le constructeur (l’autre casserait la machine !)

 

enfiler surjeteuse 2

 

C’est difficile de prendre une photo nette, mais si vous regardez bien le fil arrive du bas à droite, passe dans le crochet, et est ensuite passé SOUS le pied presseur qui est relevé pour l’occasion.

 

Pour passer les fils dans les crochets, vous aurez peut-être envie d’investir dans cette petit pince qui secondera vos doigts dans ces petits recoins.

 

enfiler surjeteuse 3

Sinon, oui mesdemoiselles, une pince à épiler peut faire l’affaire. L’avantage de celle-ci c’est que le bout est en biais, est que c’est pratique.

 

Le Fil du boucleur inférieur.

On passe au deuxième fil, le plus tricky, celui de droite en bleu ciel. Ca commence comme le premier : languette, disque de tension, crochets en bas. Il est fléché en bleu sur la machine, du coup, remarquez qu’il passe dans les deux crochets carrés du bas alors que le premier fil ne passait que dans un seul.

 

enfiler surjeteuse 4

 

Puis arrive l’endroit à ne pas rater : c’est le passage de ce fil bleu ciel dans le boucleur, sous la plaque d’aiguille. C’est cette étape qui peut être particulièrement agaçante sur certaines surjeteuses. je vous conseille même de demander à un vendeur comment cela se passe sur une machine avant de l’acheter. Certains constructeurs permettent d’ouvrir l’autre côté de l’appareil pour accéder, d’autres comme ici Brother utilisent une petite tirette que je vous présente bientôt. D’autre encore comptent sur la patience et la dextérité… je déconseille. J’ai eu la chance de tester de telles surjeteuses (je ne me rappelle plus les marques désolé) quand je travaillait bénévolement avec une association, et franchement c’est à éviter.

 

Donc voici la tirette : le petit bouton blanc avec une double flèche qui indique bien sa fonction : tirer et pousser.

 

enfiler surjeteuse 5

 

Cette « tirette » n’a pas fonction de crochet : le fil ne doit pas passer dedans, donc gardez-vous de vouloir enfoncer le fil dans ce qui sur elle ressemble à un anneau.

 

enfiler surjeteuse 6

 

Une fois la tirette tirée, il faut juste passer le fil sur son bord gauche de manière à ce qu’elle le « tienne » seulement (et pas l’emprisonne), puis finir l’enfilage en passant dans le boucleur de gauche puis sous le boucleur droit et en finissant par sortir le fil derrière le pied presseur.

 

enfiler surjeteuse7

 

Et la tirette ? une fois l’enfilage terminé, on la repousse jusqu’au bout. Là, moment magique : elle va doucement amener le fil dans un crochet invisible de nous et surtout inaccessible, et c’est bien là son utilité ! Donc, pour vérifier que le fil a été correctement amené, on peut la retirer une fois pour vérifier.

 

enfiler surjeteuse 8

 

Vos boucleurs sont enfilés. Le plus dur est fait.

 

Le Fil de l’aiguille.

Reste notre fil d’aiguille, rouge, qui suit le même trajet que ses petits copains : languette, disque de tension. Puis, on le fait bifurquer sur la gauche.

 

enfiler surjeteuse 9

 

Ensuite, c’est fléché, il n’y a plus qu’à remonter, et redescendre, et enfiler l’aiguille de l’avant vers l’arrière. C’est bon !

 

Le Réglage des tensions.

Ceci peut vous être utile si vous avez des problèmes de réglages de tension. J’ai profité d’avoir enfilé avec des fils de différentes couleurs pour mieux identifier les problèmes sur le point de la surjeteuse.

J’ai pris une chute de tissu et ai commencé à surfiler avec tous mes disques à 4. Voilà ce que ça a donné sur l’endroit :

 

p1040464

 

Et sur l’envers :

 

p1040465

 

Genre bien moche, quoi. Le point droit (fil rouge) semble correct). Ce sont les boucleurs qu’il faut régler.

  • Je remarque que le fil blanc fait n’importe quoi, passe sur l’envers, dépasse la ligne du point droit (rouge). Il n’est pas tenu assez fort et donc trop détendu. J’augmente progressivement la tension sur le boucleur supérieur.
  • Je remarque aussi que le point vert est aussi assez détendu : vous voyez qu’il est tiré sur l’endroit par le fil rouge sur la première photo. Il faut donc que je retende celui-ci aussi.

Suit donc une recherche. Voici un autre stade :

 

p1040467

 

p1040468

Et le réglage qui me va le mieux à la fin est ici :

 

p1040470

 

C’est plutôt régulier – ne pas oublier que les couleurs sont contrastantes pour aider à la visualisation mais qu’on peut prendre un nuance moins éloignée -.

 

Bonne soirée et à bientôt !

A.

20 Réponses

  1. Merci infiniment pour ce tuto.
  2. un grand merci pour votre aide précieuse.
    Karine
    • Augustin
      Avez vous résolu votre problème ? Sinon envoyez-moi des photos par mail.
      À bientôt,
      A.
  3. comme d hab,super article. Comme toi pour surfiler ( avant d assembler ) je n utilise que 3 fils. Comme je n ai rien compris aux explications données ds le livret pour surfiler avec 3 fils , je fais comme si je surjetais mais j enlève carrément la 2é aiguille, donc pas de 4e bobine. Qu en penses tu car tes conseils me sont toujours utiles ? Je remarque sur tes photos que tu as laissé ta 2e aiguille… Merciiii
    • Augustin
      Mieka, je ne comprends pas bien ce qui n’était pas clair avec ton livret. Est-ce pour l’utilisation de la 4e bobine ?
      Pour ma part je l’utilise pour assembler des morceaux, donc peu souvent car pour le moment je fais peu de Jersey et pique beaucoup avec piqueuse plate.
      Je laisse la deuxième aiguille car ça me permet tout simplement de ne pas la perdre :). Ce n’est sans doute pas très judicieux car elle s’use en ne servant pas.
      Ce que j’ai retenu est qu’avec trois fil on utilise l’aiguille de droite, et que cette aiguille est légèrement plus basse que sa copine, ce qui est normal.
      À bientôt !
  4. Moi j’enlève la seconde aiguille pour surfiler ou faire du roulotté, car elle risque de marquer le tissu.
    Et je fais comme on m’a conseillé : dans le trou d’aiguille je mets un tronçon d’aiguille, pour éviter que des poussières aillent dedans. Une surjeteuse, ça balance des tonnes de poussière de tissu dans tous les sens !
    Cette précaution est peut-être inutile. Mais ça ne coûte rien.
    J’utilise beaucoup le surjet d’assemblage pour coudre des jerseys.
    Je galère encore sur la maitrise du différentiel quand les mailles sont très molles, style tricot…
    • Augustin
      Merci pour le truc du bout d’aiguille ! En effet c’est un peu fainéant de ma part de ne pas enlever l’aiguille, ceci dit je ne fais ça que sur des matières qui ne marquent pas type lainages un peu épais etc.
      À très bientôt !
  5. Merci beaucoup ! Brother devrait sérieusement revoir son livret d’instruction et prendre vos explications à la place.
    • Augustin
      Bonsoir claire,
      Merci du compliment cela veut dire que je vous ai aidée ? Tant mieux ! Bonne couture à la surjeteuse, nos amies si délicates et capricieuses… !
  6. Bonsoir
    J’ai la 1334D le fil du boucleur inférieur ( c’est bien celui qui est tout à droite ? ) ne cesse de casser ( grrr ! ) j’ai beau désenfiler réenfiler faire un essai au début j’ai une chaînette sur 2cm puis plus rien et le fil casse . Je ne sais pas quoi faire, pouvez vous m’aider?
    Merci
    Valérie
    • Augustin
      Bonjour Valérie,
      Il se peut plusieurs choses :
      – l’aiguille est fatiguée voire morte et agresse le fil au lieu d’aider à former les noeuds
      – le pied presseur se baisse mal, empêchant les fils de nouer sous tension
      – les disques de tension sont mal enfilés ou pas assez détendus (mettez-les sur 0 et essayez)
      – le fil du boucleur inférieur doit passer en dessous du fil du boucleur supérieur. Gardez suffisamment de longueur de fil lorsque vous réenfilez pour pouvoir ensuite passer les deux fils des boucleurs SOUS le pied presseur et les tirer légèrement, derrière le pied.
      – essayez avec un autre fil
      – vérifiez si la petite languette du boucleur inf. permet réellement au fil de s’accrocher dans la machine (partie qu’on ne peut pas voir)

      J’espère que vous allez trouver une solution !

      A.

    • Bonjour j ai le meme problème grrrr
      Je m arrache les cheveux….
      Avez vous resolu votre problème?
      Merci pour votre reponse
    • Augustin
      Bonsoir !
      Je suis bien désolé, car je ne sais pas comment j’ai fait pour rater votre message ! Alors j’espère que depuis le temps il vous reste des cheveux… Peut-être a-t-elle pu vous répondre ?
      Mon conseil est de tout mais vraiment tout désenfiler. Ensuite il faut voir si les boucleurs ne sont pas abîmés (TOUJOURS tourner le volant dans le sens indiqué : sur une surjeteuse il n’y a pas de marche arrière !!!) ; voir si l’aiguille est fatiguée.
      Le passage délicat es, une fois qu’on a tout renfilé, de bien passer les fils venant es aiguilles sous le pied presseur afin de correctement faire le point. Commencer en tournant à la main puis, quand on pense que c’est bon, y aller avec la pédale.
      Bon courage !
  7. que faire si les boucleurs s’affrontent ??
    • Augustin
      Bonsoir,
      j’ai peur de ne pas bien comprendre… Si les boucleurs ne peuvent pas faire une rotation sans rentrer l’un dans l’autre, cela veut dire que l’un ou l’autre ou les deux sont tordus, et qu’il faut faire voir la chose par un réparateur.
  8. Bonjour

    Super tuto merci!!
    En clair peux tu me donner tes numéros de reglage pour l’aiguille de droite, et les boucleurs inférieurs et supérieurs ce sera plus simple pour mes reglages!!

    Merci!!

    • Augustin
      bonjour et merci pour ton commentaire. En ce moment ma machine est réglée sur 6/5/6/6. Mais cela dépend vraiment des tissus utilisés, une aiguille ou deux, bref, il faut tester autant que possible ! Bon courage.
  9. Noëlle Adam
    Pour un prix ridicule j’ai acheté en occasion « ABC of serging » et c’est un bouquin qui vaut largement plus que les 2$ que je l’ai payé. Une mine d’informations pour connaitre et utiliser au mieux sa surjeteuse. Quand ça ne couds pas, vraiment pas on peut aussi soupçonner l’aiguille émoussée.
  10. Merci pour toutes ces explications. Je vais de ce pas faire que vous avez expliqué.
    Et voir si je m’en sors.
    Bonne Journée.

Laissez un commentaire