Chemise#07 : dissection d’une chemise pt. 3

Bonjour à toutes et tous,

 

Troisième des quatre parties que je consacre à la dissection d’une chemise du commerce de la marque qui commence comme ma Bretage natale et se termine comme dentifrice (oups, en ai-je trop dit ?). Bref. Nous nous sommes intéressés aux poignets et plaquettes de manches ici. Puis aux coutures rabattues ici. Aujourd’hui on parle du col et de son pied de col. Et je commence comme d’habitude par retirer les surpiqûres.

 

Le Pied de col.

Je l’ai d’abord photographié à l’intérieur :

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

Puis à l’extérieur :

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

Et aussitôt, pour celles et ceux qui ont suivi la première partie de ce feuilleton NCIS chemise, on repense au poignet ! Sur une face, il y a une surpiqûre, sur l’autre deux, ce qui veut dire que sur le côté qui a deux surpiqûre, on a vraisemblablement cousu la marge de couture avant l’assemblage…

 

En prenant un des bords du pied de col intérieur, j’ai remarqué quelque chose « d’anormal » : une couture à grands points qui apparaît légèrement en-dessous du pied de col. Cette différence de longueurs de points, nous y reviendrons bientôt…

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

J’ouvre la surpiqûre. Qui est en réalité une piqûre d’assemblage du pied de col intérieur. Les soupçons sont confirmés : la marge intérieure a bel et bien été cousue avant l’assemblage du pied de col, et en revanche le pied de col extérieur est cousu à la chemise par cette couture à grands points que je distinguais juste avant. Je continue.

 

Pcol et pied de col couture chemise homme coudre

 

Sur cette photo, on distingue très nettement la différence entre la longueur du point de surpiqûre (les trous, puisque j’ai décousu) et celle du point d’assemblage (encore en place). Il semblerait que dans les étapes de production industrielle d’un vêtement, les surpiqûres soient en fin de chaîne (juste avant boutons et boutonnières) : de la sorte, une personne spécialement qualifiée pour sa précision s’occupe de surpiquer, parfois avec un fil différent (plus brillant ou plus gros), mais en tout cas avec une longueur de point différente. Cela évite de changer continuellement les réglages. Et surtout d’oublier de les changer…

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

Puis j’ai retiré la couture d’assemblage. Je me retrouve avec le pied de col et le col. En enlevant toute la surpiqûre du contour (long…) et en retournant le pied de col endroit contre endroit, voici la vue du pied de col intérieur (qui porte l’entoilage). Regardez où arrive la couture d’assemblage, juste en dessous du pied de col intérieur. Précis…

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

Voici la vue de l’autre côté. Le tissu a été légèrement recoupé sur le bord rond, mais pas cranté. Le résultat retourné était pourtant très net.

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

La couture d’assemblage du col et de pied de col : à grands points. Les surpiqûres, nombreuses, s’occuperont de faire tenir solidement l’ensemble.

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

J’ai ensuite retiré complètement le pied de col. Enfin : les pieds de col. Ils ont été fixés au col en une seule couture, qui part du bas du petit côté, courbe, puis dessine l’arrondi et prend ensuite le col pour finir de l’autre côté exactement comme elle a commencé.

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

Ici les dimensions des pieds de col : 2,9 à 3,0. Toutes les marges sont de 1,0, mais si ce n’est pas visible, mais je suppose que le petit côté a été recoupé. On voit encore la marge de couture du pied de col intérieur qui a été cousue en premier lieu (je ne l’avait pas encore décousue).

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

 

 

Le Col.

Le col reste donc seul. D’abord, je retire toutes les surpiqûres du contour (long !!!!), je le retourne et j’observe que les coins ont été raccourcis mais en laissant un peu de tissu précisément autour de la pointe (ce n’est pas seulement une grande taillade en biais).

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

Ensuite je remarque que sur le dessus de col (celui qui est visible une fois la chemise portée), le thermocollant est plus petit que la pièce de tissu de quelques millimètres, mais est quand-même pris dans la couture.

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

Petit détail qui a sans doute son importance si on a programmé le patron du thermocollant ainsi (je doute que les ouvriers aux machines s’embêtent à faire de si petites choses) : le coin inférieur du col, attaché au pied de col, ne possède pas de thermocollant.

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

Puis je sépare le dessus du dessous de col.

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

Il me reste ce dessus de col que je vous ai déjà décrit.

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

Le thermocollant est plus que collé : il est littéralement fondu dans le tissu ! Cette chemise a vécu, c’est sûr, et pourtant rien n’avait bougé (c’était même très très dur à défaire !). Je suppose que d’énormes presses permettent d’obtenir cette qualité de fixation. Néanmoins, comme pour les poignets, ce thermocollant est assez épais, ce qui donne un aspect cartonné qui ne me plaît pas.

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

Maintenant, le dessous de col. Celui-ci présente comme principal intérêt d’avoir un logement pour les baleines rigidifiantes. Voici donc l’envers de ce dessous de col, composé de deux pièces : le dessous de col proprement dit et ce que je vais appeler la « pièce-baleine » (même si elle n’est pas si grosse que ça…). Sur cette pièce, qui était encore fixée au col quand j’ai pris la photo, j’ai marqué au stylo rouge les seules coutures qui avaient été faites. Le reste de la pièce était laissée libre. En effet : pas besoin de faire des coutures en plus pour la fixer puisque l’assemblage dessus/dessous de col allait s’en charger.

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

Une fois retirée la « pièce-baleine », on remarque qu’elle est en tous points semblable au dessous de col, sauf qu’elle ne s’étend pas très loin en longueur (2/3 du demi col environ).

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

Le dessous de col à lui été replié dans son coin inférieur, pour justement laisser la place de glisser la baleine dans la gouttière cousue. Est-ce que le patron du col a été modifié pour le dessous de col ?

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

Non : quand je superpose dessous de col et la « pièce-baleine », je trouve exactement la même chose. Donc ce n’est qu’un pliage simple. Donc ce n’est pas compliqué de faire un porte-baleines !

 

col et pied de col couture chemise homme coudre

 

 

J’espère que cela vous aura intéressé de suivre ce 3e épisode. Bientôt le 4e et dernier : les empiècements, et il m’ont fait me casser la tête ces empiècements !

 

A bientôt,

 

A.

Une Réponse

  1. Très intéressant, mais quel boulot !!!!!

Laissez un commentaire