Le Pantalon en flanelle grise.

Classé dans : Hommes, Penderie | 17

 

Il n’a rien de drôle, ce pantalon, c’est un peu comme la chemise blanche, quoi, un élégant basique. Encore faut-il l’avoir dans son placard, ce qui n’était pas mon cas jusqu’ici !

Deuxième version de mon patron de pantalon taille haute (première version ici), ce modèle présente des poches devant dites « italiennes » (en diagonale) passepoilées avec du simili-cuir, des poches arrières passepoilées également avec le même matériau, des ourlets simples, pas de patte de boutonnage sur la ceinture.

La particularité essentielle est l’épaisseur du tissu, qui aurait pu tout à fait servir à faire un manteau ! C’est un tissu lourd, et le travailler n’a pas toujours été facile du coup, surtout avec l’insertion des pièces de cuir. Mais ses propriétés isolantes et son poids sont pour moi deux atouts de taille, l’un pour le confort l’hiver, l’autre pour l’esthétique puisque le tombé est vraiment beau.

 

 

Quelques Photos pendant la construction.

La flanelle possède un sens, moins prononcé que sur du velours, mais qui se ressent au toucher (d’où ces grosses flèches blanches sur la photo ci-dessous, pour ne pas se gourer).

 

pantalon flanelle homme taille haute tissu

 

pantalon flanelle homme taille haute coupe

 

Il a fallu que j’utilise une aiguille de 90, et parfois 100 n’aurait pas été inutile, avec une grosse plaque d’aiguille en dessous. Ce n’est pas toujours possible de changer la plaque d’aiguille, mais en ce cas n’hésitez pas à prendre vraiment une grosse aiguille, comme pour du jean. La laine supporte facilement d’être piquée, et comme la flanelle est un tissu brossé, cela ne se voit quasiment pas, même si il faut repiquer.

 

pantalon flanelle homme taille haute braguette

 

pantalon flanelle homme taille haute zip

 

J’ai essayé de réduire les épaisseurs au maximum. Par exemple, le sous-pont de la braguette, (jambe gauche chez les messieurs), est normalement entoilé pour donner un peu plus de corps au niveau de la fermeture, mais ici je me suis contenté de surfiler la pièce de flanelle sans ajouter d’entoilage. A la réflexion je pense même qu’une pièce de satin ou de coton aurait largement suffit à la place.

 

Les poches maintenant :

 

pantalon flanelle homme taille haute poiche arrière

 

pantalon flanelle homme taille haute poche arrière

 

Je suis assez mécontent des passepoils des poches arrières (poches arrières et moi ne sommes pas encore tout à fait amis) car l’espace prévu pour le passepoil s’est finalement retrouvé un tout peu trop grand pour le passepoil lui-même. Du coup on voit une partie du parement de la poche, que je ne peux boutonner vu que c’est du cuir. La contrainte -qui n’a pas pardonné- était que le galon de cuir avait une largeur maximale, et lorsque je me suis rendu compte que la fente de poche était trop large, je ne pouvais plus rien faire… Ô tristesse…

 

pantalon flanelle homme taille haute poche avant

 

J’aime en revanche beaucoup mes poches avant et leur petit liseré.

 

Les boutonnières sont brodées à la main comme sur le pantalon précédent, avec un petit cordonnet en double épaisseur à l’intérieur pour donner du relief. Avec cette épaisseur de tissu, je ne pense pas qu’une machine soit très performante à faire les boutonnières, à moins qu’elle ne soit spécialisée. En quelques étapes : 1/ bâtie, et entaillée à l’aide d’un emporte-pièce et d’un ciseau à bois ; 2/ en cours de broderie, sans cordonnet ; 3/ première boutonnière terminée ; 4/ le cordonnet de soie en double épaisseur pour broder la boutonnière du dessus et 5/ la boutonnière terminée, plus épaisse.

 

pantalon flanelle homme taille haute boutonnière

 

pantalon flanelle homme taille haute boutonnière brodée

 

pantalon flanelle homme taille haute boutonnière brodée

 

pantalon flanelle homme taille haute boutonnière brodée

 

pantalon flanelle homme taille haute boutonnière brodée

 

Pour ce pantalon enfin, je n’ai pas fait de rideau au niveau de la doublure. Allez savoir pourquoi. Je ne sais pas moi-même… J’aime assez le contact du satin épais quand j’enfile le pantalon, c’est très agréable. Niveau sensations en revanche, je ne suis pas particulièrement sensible au contact direct avec la laine, mais quand il fait chaud, le port de ce pantalon-ci devient parfois un peu irritant. Il aurait été utile de doubler de coton la partie avant des cuisses.

 

pantalon taille haute flanelle homme coudre couture

 

 

Lâché dans la nature…

Le pantalon en flanelle fait bien son job. Une virée au jardin botanique de Montréal a été l’occasion de lui faire prendre l’air pour la première fois, en situation… froide.

 

pantalon flanelle homme taille haute devant

 

pantalon flanelle homme taille haute profil

 

Je me rappellerai de ne jamais porter ce type de pantalon -taille haute- avec une ceinture. C’est tout simplement impossible physiquement. la ceinture, qui retient bien le pantalon quand il est sur le bassin, se retrouve inutile quand il s’agit de serrer sur la taille, puisqu’il n’y a pas d’os. Donc à part scier les viscères en deux (c’est dégoûtant, oui), elle ne permet pas au pantalon de rester en place et celui-ci descend, inexorablement, qui plus est quand il est lourd comme celui-ci. Too bad.

 

pantalon flanelle homme taille haute derrière

 

Ce qui est beau je trouve, c’est le tombé de la flanelle. Ce qui est moins beau, ce sont les ourlets visibles sur l’endroit. Je vais rentrer à Paris, trouver un fer à repasser décent et mon clapper chéri, et faire disparaître ces boursouflures disgracieuses : ah mais ! D’ailleurs, les coutures extérieures et intérieures peuvent être plus aplaties encore, j’en suis convaincu. Flanelle et moi allons donc avoir une petite discussion à mon retour.

 

Mon cœur se fend à la vue de cette photo de ces poches arrières… Mais je ne peux rien vous cacher : imaginez que nous nous croisions dans la rue demain ! Il est temps que je m’entraîne vraiment à la poche passepoilée, parce que là c’est vraiment pas assez propre. La grosse difficulté, je vous l’ai expliquée lors du montage, donc je n’ai rien à ajouter, je plaide coupable.

 

pantalon flanelle homme taille haute poches

 

 

 

pantalon flanelle homme taille haute poches

 

Pour ce qui est des poches devant, et j’aurai fini mon petit tour, c’est plutôt satisfaisant, selon moi. Il reste un léger décollement des poches au niveau du bassin bien que j’aie travaillé là-dessus pour la coupe. Mais j’ai l’impression que c’est quasiment insoluble sur un pantalon sans plis avec ce type de poche. J’ai des pantalons conçus dans le prêt-à-porter, assez bien coupés, et qui ont le même défaut.

Il reste encore bien des choses à apprivoiser sur cette pièce, mais c’est vraiment un plaisir à coudre, je vous conseille d’essayer ! ou de recommencer…

 

Les fournitures nécessaires sont en bas ; Tic vous salue de la part de Tac depuis le parc.

A très bientôt,

A.

 

pantalon en flanelle

 


1m50 de flanelle chez Stop Tissu

50 cm de toile de coton je ne sais plus où

2 boutons ceinture et 6 boutons bretelles chez Fil 2000

1m de biais simili cuir chez Fil 2000 (de biais il n’y a guère que le nom = pas élastique)

10 x 100 cm de satin bleu marine chez Fil 2000

17 Réponses

  1. Dommage pour les poches arrières mais c’est seulement un détail, qui ne suffit pas à gâcher ce joli pantalon. J’aime bien tes boutonnières faites à la main, j’aimerais apprendre à en faire autant. Et les photos dans la nature sont vraiment chouettes même si on a du mal à te reconnaitre sur la dernière 😉
    • Augustin
      Merci ! Je pensais faire un tutoriel sur les boutonnières, qui demandent à mon sens bien plus de patience et de répétition que de compétences techniques proprement dites : tu me donnes encore plus envie de le faire ! à bientôt ! A.
  2. Je suis admirative devant ton travail : tu es la personne qui m’a le plus motivée à soigner mes finitions (et à traiter le repassage des coutures comme un impératif catégorique) ! Tes pantalons sont très beaux et le patronnage a dû être un sacré boulot.

    J’attend avec impatience tes prochains tutoriels, celui sur la pose de la fermeture éclair et l’autre sur boutonnières.

    Merci à toi de partager !

  3. Très belle réalisation;) Le manière de faire les boutonnières donne vraiment envie, je suis aussi partante pour un tuto 🙂 Et pour les poches arrières, y a plus qu’à s’entrainer !! Mais ça reste un détail et ton pantalon a l’air tellement confortable !!
  4. Ton pantalon est très beau, j’aime beaucoup le tombé! Pour les poches arrières, c’est en forgeant qu’on devient forgeron, tu y arriveras! En attendant, tu n’as pas à rougir de ton travail.
  5. Très joli « travail », sacré boulot !
    Et super rendu ! Pour les poches arrières, je sui capable de le faire et de le rerefaire en pire ou en mieux dans le pire ! 🙂
    Bref, bravo !
  6. sui=suis
    Je suis capable aussi de faire des fautes !
  7. Je suis vraiment touché par autant de bienveillants commentaires !

    : suis ravi si mon amour de l’exigence est contagieux haha ! je trouve qu’on tire une certaine satisfaction rien qu’à s’être appliqué… Et la motivation est réciproque : je vais me mettre au travail pour les tutoriels de pose de fermeture et de boutonnières !

    : puisque deux « j’attends le tuto » valent mieux qu’un, je vais penser très sérieusement aux boutonnières !

    : le tombé de la flanelle est proprement hallucinant, et c’est surtout son mérite plus que le mien, c’est un tissu qui est un peu old-fashioned à sa manière mais qui a une allure incomparable.

    : merci pour ton humour ! et en effet c’est bon de se rappeler que l’erreur est partout…

    Encore merci pour tous vos commentaires. Je suis très touché, vraiment.
    A bientôt, samedi, pour un retour vers des projets du passé…

    A

  8. Bravo pour cette belle réussite ! La flanelle épaisse associée au simili cuir, c’est superbe, mais en effet, quel travail sur les épaisseurs, je compatis et j’admire !
    Bonne journée et bonjour à Tic & Tac 😉
    Claire
    • Augustin
      Merci , en effet, j’ai eu quelques sueurs, mais pas seulement dues au fer !!!!
  9. merci de nous faire partager ton expérience ! bravo pour ta réa et continue de nous régaler !
    • Augustin
      un grand merci, et heureux que l’atelier te plaise ! à très vite
  10. http://ww2.ac-poitiers.fr/mdlmode/spip.php?article125
    LE TUTO parfait pour votre poche ! A voir également « dans la même rubrique » d’autres tutos magiques par une professionnelle de la couture. J’ai testé et c’est impeccable…
    bonne soirée et bonne continuation
    voir aussi la fente indéchirable…
    • Augustin
      merci et désolé pour cette modération tardive il est vrai ! en effet je me rappelle avoir regardé ces vidéos mais je ne m’en souvenais plus : merci de m’avoir rafraîchi la mémoire et à bientôt.
      A.
  11. mon commentaire est en attente de modération depuis hier !
  12. salut Augustin,
    Quel superbe boulot, et en plus si j’ai bien compris tu n’as pas pris de patron de base ?? Et oui la poche passepoilée est toujours un point assez technique. Peut-être pourrais tu tenter de rattraper l’affaire (si ça te gêne autant que ça!) avec une petite ganse boutonnée qui viendrait remonter le bas et éviter de bailler.
    J’ai beucoup aimé tes finitions qui sont les fantaisies de la couture homme : petit passepoil à la bordure de poche, belle boutonnière…bref, à bientôt, encore bravo et bonne couture !
    • Augustin
      Cher ,
      un grand merci ! en effet pourquoi pas une ganse boutonnée, merci pour l’idée ! bienvenu à l’atelier en tout cas et à bientôt ! A

Laissez un commentaire