Le clapper

Classé dans : Matériel | 2

Accessoire rarement mentionné dans les articles francophones, le clapper est pourtant un de ces instruments qui devient vite incontournable. Ce petit article aura donc l’air d’un spot de télé-achat, mais le clapper le mérite bien car il est vraiment trop méconnu !

Quand je repasse, j’ai à portée de main, posés sur une table, mon pulvérisateur à eau ET mon clapper.

Le clapper, qu’on connaît plutôt chez les cinéastes (vous savez, le machin noir qu’on agite devant la caméra avant de dire : « ACTION ! » clap !), est un bête morceau de bois lisse et plat, plus long que large, et si possible d’un certain poids. CLAP !

 

Sa fonction est de marquer les plis de manière extrêmement nette.
Mon père m’en a fabriqué deux l’année dernière : un grand et un petit pour pouvoir aller (presque) partout.

 

P1000366

 

Le principe est simple : d’habitude vous humidifiez votre pli et pressez avec le fer dessus. La chaleur conjuguée à l’humidité fixe le pli en détendant les fibres à cet endroit.

Le clapper est appliqué 30 secondes sur le pli sitôt que l’on a enlevé le fer. Pourquoi est-ce miraculeux ? Parce qu’il maintient l’humidité dans le vêtement et permet d’aller beaucoup plus loin dans la détente des fibres. Le fer seul appuyé sur le tissu, du fait de sa chaleur, fait s’évaporer l’eau bien plus vite, et a même parfois la désagréable habitude de laisser une marque quand on l’a appliqué un peu trop longtemps.

Avec le clapper, on a les avantages sans les inconvénients. L’effet est si net que souvent je n’ai plus besoin d’épingler avant de coudre.

 

Se procurer un clapper

Vous pouvez l’acheter sur des sites anglais. La facture est un peu salée en raison des frais de port. Sinon vous vous faites ami avec un menuisier ou quelqu’un qui bricole, et vous lui proposez le modèle contre un pantalon. Deal !

Mesures (adaptables bien évidemment) : schéma

 

A.

2 Réponses

  1. Bonjour Augustin,
    J’ai envie de me fabriquer des clappers.
    Apparemment, il était prévu lien à la fin de votre article, mais on dirait bien que ça ne fonctionne plus !?
    Du coup, je ne sais pas comment fait faire : quel matériau (MDF ? agglo ? latté ?… ), quelles formes, dimensions, épaisseurs utilisez-vous le plus ? Y a t il une finition particulière ?
    Merci de votre éclairage !
    Amicalement,
    Ghislaine
    • Augustin
      Ah je vais regarder cette histoire de lien de clapper. Et je demanderai à mon père, qui m’en a fabriqué deux, ce qu’il a pris. Pour moi ça semble être un aggloméré épais avec une face laquée.

Laissez un commentaire